Chaudron express

Chaudron express

2016

8 novembre : Les électeurs états-uniens choisissent le pire

Trump président : une honte de choc

11 octobre : A votre santé !

 

 

Un milliard d'économies dans les soins de santé, mais déjà 5,5 millions grâce à Cap48 : allez, à vot'bon coeur messieurs-dames, plus que 994,5 millions à trouver pour compenser. Pas de panique, c'est bientôt Viva For Life, Maggie De Block pourra contribuer en venant déposer un chèque au nom du gouvernement



30 mai: Drame sur la Meuse

 

exclusif : pris en otage par les affreux grévistes de la SNCB, 7 étudiants privés de train attrapent un rhume en tentant la traversée de la Meuse en canot pneumatique pour rejoindre leur lieu d'examen.

... ah tiens non, l'info était fausse : il s'agit en fait de 700 réfugiés qui se sont noyés en Méditerranée en une semaine en tentant de rejoindre l'Europe.

 

Ah ouf, on a eu chaud (ou plutôt froid..)


14 mai: "Toutes les femmes sont belles"

(et la plupart des hommes politiques sexistes)

 

Willy Demeyer, bourgmestre de Liège, déclare à propos de la nouvelle passerelle Guillemins-Boverie, dont certain/e/s se réjouissent qu'elle porte "le nom d'une femme" (sans nom) : "La belle Liégeoise" (en fait, Theroigne de Mericourt, mais lui laisser son nom, c'était trop long, trop compliqué) : "Toutes les femmes sont belles. Toutes les Liégeoises sont belles".

 

Imaginons un instant que Nelson Mandela, l'autre nom possible en lice, l'ait finalement emporté. Aurait-on osé nommer la passerelle "L'Africain courageux" et entendu Demeyer déclarer "Tous les Africains sont courageux" ? L'absurde(imaginé) de l'un souligne l'absurde (hélas réel) de l'autre.


18 mars : Journée historique à Bruxelles

A quelques heures d'intervalle, mise hors d'état de nuire de l'ennemi public n°1 et hors d'état d'aider de la protection des réfugiés n°1. Salah Abdeslam est vivant, mais la Convention de Genève a été achevée d'un coup de paraphe sous un accord honteux



2015

 

24 octobre : Heure d'hiver

 

Cette nuit, on repasse à l'heure d'hiver, n'oubliez pas reculer vos montres d'un siècle, au bon vieux temps sans droit de grève, sans salaire minimum, sans congés payés, avec le travail des enfants... On n'arrête pas le progrès, et merci aux médias "mainstream" de nous expliquer combien c'est bon pour nous.


17 octobre : Solidarité !

A l'occasion de la journée internationale de lutte contre la pauvreté, le gouvernement De Wever-Michel a décidé, par solidarité, de ne prendre aucune mesure qui pourrait aggraver la situation des pauvres. La prochaine mesure d'appauvrissement n'est pas attendue avant lundi


16 octobre : Générosité !

Donc, les dirigeants européens se sont mis d'accord non pas pour aider les réfugiés, mais pour aider la Turquie à garder les réfugiés chez elle. Quelle générosité !


11 juillet : Grec-cide

La plus grande menace pour la Grèce : un Grexit... ou un Grecs-cide (comme dans 'homicide') ?



5 juillet : OXI !

Jour de référendum en Grèce. Alexis Tsipras : "L'Europe m'a tuer !" Ce qui se dit en grec : "l'Europe m'a OXI"

4 mai : Gestation pour autrui (GPA)

Charles Michel, champion de la GPA : ne sert-il pas de "père porteur" aux projets de Bart De Wever ? Sa rémunération : un poste de premier ministre


1er mai : Se défiler plutôt que défiler

Pas de grève dure à l'horizon : cette année, le défilé du 1er mai est remplacé par "se défiler avant le 1er mai" (mais en front commun syndical)


18 mars : Israël : "Alyah jacta est"
Avec le gouvernement israélien qui s'annonce, une éventuelle alyah ressemblera de plus en plus au jihad


2 janvier : Bienvenue en 2015

"Un bébé sans-abri meurt d'un arrêt cardiaque à Lille"

(Libération, 1/1/2015)


2014

25 décembre : les marchands au temple !

Projet de réforme : POUR l'ouverture des magasins le jour de Noël, dès 5h du matin et avec achat obligatoire, sous peine d'amende, le ticket de caisse faisant foi (ben oui, pas de raison qu'on bousille seulement nos dimanches...)

 

15 décembre : grève générale

Mallarmé : "Un coup de dé jamais n'abolira le hasard"
Bien armé/e : "Un coup de grève peut-être abolira ce bazar"


7 décembre : merci Fabiola !

Exclusif : Fabiola aurait légué sa fortune à Viva for Life, ce qui a mené à l'annulation de l'opération. Privé ainsi d'une promotion pour son dernier album, Bénébar songe à porter plainte pour concurrence déloyale. Les Belges, eux, viennent en masse déposer des fleurs pour rendre hommage à une reine qui a su leur épargner un semaine  de campagne grotesque.


22 novembre : Marx et Davis

La pensée du jour : les hommes viennent de Marx, les femmes viennent d'Angela Davis (parce qu'une révolution sans féminisme, c'est comme un baiser sans sel ou une soupe sans moustache)


14 novembre : Contrôle des chômeurs (bis)

Une chômeuse, bientôt : " L'autre jour, j'étais seul/e, on sonne à ma porte. 'C'est pour le compteur de gaz !', me crie une voix désagréable. J'ai eu la peur de ma vie. Heureusement, ce n'était qu'un cambrioleur !"


12 novembre : Gaz à effet de serres (de vautours)

entre le gaz à effet de serre et le compteur de gaz à effet de flicage (de chômeur/se/s), je ne sais pas ce qui est le plus nocif (à court terme en tout cas….)


17 octobre : Journée mondiale du refus de la misère

Les mots sont parfois terribles : cette Journée signifie tout simplement que les 364 autres jours de l'année, la misère est parfaitement acceptée (par celles et ceux qui ne la vivent pas, bien sûr).


3 octobre : Cap F16

Rêvons un peu : le futur gouvernement décide de réorienter les milliards prévus pour acheter de nouveaux avions de combat vers la recherche et le soutien aux personnes handicapées et leurs proches. De son côté, la RTBF lance son opération "Cap F16", pour aider notre armée à s'équiper. Faites bon accueil aux vendeurs en treillis, qui vous proposeront maquettes et soldats de plomb !



4 septembre : Valérie Trierweiler, vengeance et passion

Quand une femme sort un livre "dénudant" son ex-amant qui l'a larguée, pour les médias c'est "une femme qui se venge" ("bassement", ajoutent certains).  Quand un homme qui ne supporte pas une rupture harcèle son ex et finit par la tuer, pour les médias c'est "un drame de la passion"...



22 août : La Suède contre-attaque

Découvrant dans la presse les premières mesures prévues en Belgique par la coalition dite "suédoise", le gouvernement de Stockholm estime que c'est là une insulte à son pays et exige soit le retrait du nom, soit le retrait des mesures. En attendant, il a massé des troupes à la frontière belgo-suédoise (à moins qu'il s'agisse d'un convoi humanitaire destiné aux chômeurs)


19 août : La pensée du jour

Se moquer des dominants ou des dominés, ce n'est pas pareil : dire que "le roi est nu", alors qu'il croit briller, est  subversif, dire que "le pauvre est nu", parce qu'il n'a rien à se mettre, est juste méprisant.


 

7 août : "suédoise" ou "grosse Bertha" ?

Paradoxal d'appeler coalition "suédoise" un futur gouvernement belge qui s'apprête à pilonner les acquis et les conquis sociaux, alors même que les pays nordiques, sans être des paradis, sont tout de même soucieux du social. Une "coalition grosse Bertha" conviendrait mieux, d'autant plus à l'occasion du centenaire de la boucherie 14-18.


13 juillet : La pensée du jour (allez savoir pourquoi)

Il n'y a pas de mauvaises herbes, il n'y a que de mauvais jardiniers


15 juin : Belgique-Algérie : 2-1

Le Mundiable

peut nuire à

votre santé (mentale)

... un jour, des anthropologues se pencheront sur nos tribus barbares et leurs étranges rites de passage (de la civilisation à la barbarie), où 22 sorciers effectuant des danses bizarres sur une pelouse mettent en transes des millions de gens, qui se jettent sur leurs congénères pour les enlacer, les embrasser ou leurs taper dessus, avec ingestion de breuvages magiques et parfois même des tentatives de sacrifices humains. (métros vandalisés, vitrines cassées et bagarres de supporters, Belgium : 1 mort....)


11 juin : Delhaize annonce son "plan d'avenir", 2500 emplois à la trappe

Le poids des mots : les licenciements chez Delhaize ne sont pas plus un "drame social" (comme aiment titrer les médias) que les meurtres de femmes (et parfois des enfants) par leur (ex)conjoint ne sont des "drames familiaux" (comme aiment aussi titrer les médias), ce sont des forfaits dont les causes principales sont ce qu'il y a de pire chez l'être humain (et qu'un système social, avec notamment ses médias, cultive largement) : l'appât du gain, la possessivité, la domination


24 avril : Elio et les eunuques

Donc, pour Elio Di Rupo, la N-VA est comme "des eunuques dans un harem". Comprenez : des mecs qui savent pas quoi faire, avec toutes ces femmes offertes, quelle pitié ! Ou encore : la politique, c'est une affaire de vrais mecs ! Bravo les gars, vous avez tout compris


18 avril : moins t'as d'argent, plus t'es pauvre !

C'est l'incroyable découverte d'une équipe de checheurs du Conseil central de l'Economie : "La dégressivité (des allocations de chômage) mène à la pauvreté" (La Libre, 18 avril 2014). Qui l'eut cru ? Plus les allocations sont basses, plus le risque de pauvreté augmente. Les politiques qui ont voté la dégressivité ne s'en doutaient sûrement pas. Mais maintenant que c'est démontré scientifiquement, ils vont sûrement revenir sur cette réforme à reculons..


20 mars : Pour cause de lâcheté, l'égalité est remise à une date indéterminée

Finalement, et contrairement à ce que je pensais, au vu du ridicule dont de couvrent les politiques autour de ce projet de transmission du nom de famille, on peut se demander si ce n'était pas LA mesure absolument prioritaire à voter, histoire de donner un bon coup de pied au patriarcat. Mais là, c'est la capitulation en rase campagne. On offre un choix, certes, mais on ne change RIEN à la situation « ordinaire ». Puisque tant de gens (d'hommes surtout d'ailleurs) se révèlent soudain indignés par d' « autres inégalités, plus importantes », comme le fossé salarial, on peut leur suggérer cette proposition révolutionnaire : désormais, les femmes POURRONT être payées au même tarif que les hommes, mais en cas de désaccord entre collègues, les hommes continueront à recevoir un salaire supérieur. Alors à votre avis, avec ce genre de « compromis », ce serait pour quand l'égalité... ? 


4 février : Protéger les LGBTQI, pas les femmes

Le "rapport Lunacek" de lutte contre l'"homophobie adopté par une large majorité du Parlement européen (394 voix contre 176). Ce même Parlement qui en décembre, avait rejeté le "rapport Estrela" qui voulait faire reconnaître par l'UE l'accès des femmes à l'avortement. Les droits des LGBTQI mieux protégés que ceux des femmes ? Interpellant


30 janvier : Saint-Cavanna


Unanimement salué par tous les fans d'irrespect, François Cavanna, l'un des fondateurs de Hara Kiri et Charlie Hebdo, vient de "tirer son irrévérence", comme l'a joliment titré certains médias. Il est aussi l'auteur des "Ritals", belle histoire d'enfance, et également de "Les yeux plus grands que le ventre", résumé ainsi : « Trente-cinq ans. L'âge des ogresses qui rôdent, claquant des mâchoires. L'âge des mantes religieuses. Les redoutables divorcées de trente-cinq ans. Petit homme triste qui rêves d'un gros doux cul pour y poser ta tête, petit homme triste, si tu en vois une à l'horizon, fuis à toutes jambes, fuis ! » Il aurait pu aussi bien l'appeler 'La quéquette plus grande que le cerveau". Une épine dans son auréole, mais bien peu en parleront


8 janvier : une femme au top, et alors ?

C'est une femme, Dominique Leroy, qui sera à la tête d'une grande entreprise (plus ou moins) publique : Belgacom.
J'en entends déjà qui ricanent au fond de la salle : ah bon, et tu crois que ça changera quelque chose à la politique de l'entreprise ? Que sa politique sera moins "business" et plus "service" ? Que les employé/e/s seront mieux traité/e/s ?
Non, probablement pas, mais ce n'est pas le sujet. Le sujet, c'est que voilà un "exemple" donné aux filles sur le fait que les possibles leur sont ouverts. Même si ce sont toujours majoritairement les hommes qu'on interroge dans les médias (n'est-ce pas, chère RTBF...), même si ce sont eux qui détiennent les leviers économiques... eh bien, les filles verront que malgré tout ce qu'elles voient et entendent, les portes leur sont ouvertes.
Maintenant, on peut préférer s'épanouir à la direction d'Amnesty (pour prendre un exemple) qu'à la tête de Belgacom, mais l'important, c'est d'avoir le choix. Et de savoir qu'on l'a.
Comme disait Françoise Collin : "Je ne suis pas féministe parce que les femmes sont bonnes, mais parce qu'elles sont injustement traitées".


1er janvier : mes meilleurs voeux d'échec

Maintenant que l'heure des bons voeux est presque passée, je peux le dire : je ne souhaite pas une bonne année à tout le monde. Il y en a à qui je souhaite une année catastrophique, pleine de défaites politiques et électorales, qui sait, même de remords personnels quant à des décisions prises en 2013,un échec patent de leurs choix et un recul de leurs convictions, et un monde qui ne va pas du tout dans la direction où ils/elles voudraient le pousser. Quant aux personnes à qui je veux du bien : n'oublions pas que cette année sera surtout ce que nous en ferons (et cela compte évidemment pour moi aussi :-)



2013

23 novembre : Les lesbiennes sortent du bois !

Première rencontre depuis longtemps de lesbiennes politiques à Bruxelles, pour construire des revendications propres et développer des actions pour les soutenir. En tout cas, sortir de l'invisibilité, entre mouvements féministe et LGBT. Déjà deux slogans à proposer :

"Famille nucléaire, non merci !"

"Il y a plus inconnu que la femme du soldat inconnu : sa compagne !"


18 novembre : Journée internationale des Hommes (si, si)


et à cette occasion, l'Institut pour l'Egalité des Femmes et des Hommes se fend d'un communiqué : "Les Hommes, aussi, sont victimes de sexisme", relevant d'une forme de masculinisme "soft" (car enfin, on reconnaît que les femmes sont danvantage victimes, mais au final, ce n'est qu'une question de nombre...) Il n'y a plus ni domination, ni dominants, et personne ne profite des inégalités : il n'y a plus que des "plus ou moins victimes". On ne les félicite pas...


15 octobre : Elio est content

Le 14 octobre, une étude révélait le nombre effarant d'enfants pauvres dans ce pays riche que reste la Belgique - un enfant sur quatre à Bruxelles, et on en dit rien des parents, en particulier des mères seules. Le même jour, on apprenait qu'un jeune demandeur d'asile débouté, rentré "volontairement" en Afghanistan, tellement le non accueil de la Belgique a réussi à l'écoeurer, a été tué par les Taliban. Ce 15 octobre, on découvrait la lettre d'un  ouvrier d'Arcelor Mittal qui s'est donné la mort, tellement il refusait d'être privé d'emploi. Ce 15 octobre toujours, Elio Di Rupo, premier ministre "socialiste", faisait son numéro d'autosatisfaction devant le Parlement : la Belgique va mieux, Elio est content. Et sans les socialistes, ce serait pire. Parce que, mauvaises langues, vous ne tenez jamais compte des demandeurs d'asile remballés et qui n'ont PAS été assassinés (du moins, on ne le sait pas) ou des ouvriers menacés de licenciement qui ne se sont PAS suicidés, ni des trois enfants bruxellois qui ne sont PAS pauvres. Et ça, grâce à qui... ?



3 octobre : Larmes européennes s'abstenir

Au large de Lapedusa, un navire qui tranportait quelque 500 immigrant/e/s a coulé. On peut craindre plus de 200 morts. Puisqu'il paraît qu"on ne peut pas accueillir toute la misère du monde", on peut peut-être la laisser se noyer. Europe forteresse, garde tes larmes hypocrites !


6 septembre : L'Alberte de la phrase assassine

 

Donc, Marcel Cheron a obtenu l'Albert de la petite phrase assassine avec le mémorable “M. Borsus pour moi c'est un peu une éolienne politique, il brasse beaucoup de vent mais ne produit rien, il dit tout et son contraire.." Je persiste à dire que pour un écolo, c'est une phrase plus suicidaire qu'assassine. Un peu comme si Didier Reynders disait de Johnny Thys, le patron de la Poste : "Il coûte cher et il détruit des emplois, un peu comme les intérêts notionnels"


3 septembre : Diane vengeresse, les hommes savent pourquoi

On a beau détester l'idée de vengenace, individuelle comme collective, être contre la peine de mort : après ces années de viols, de meurtres impunis (sans même parler de l'exploitation) des jeunes ouvrières de Ciudad Juarez, apprendre qu'une femme a "exécuté" deux chauffeurs de bus soupçonnés de viol... ça donne quand même comme un sentiment de justice. En espérant qu'elle ne s'est pas trompée de cible... et que, peut-être, la peur va (un peu) changer de camp


24 août : Identités menacées

"Lorsqu'on est menacé dans la préservation de son identité, on est évidement beaucoup plus amené à l'affirmer de manière claire, ferme". C'est ce que Charles Picqué, ex-ministre-président de la Région déclare à propos des Bruxellois. Les socialistes pourraient méditer cette forte parole, qui les aiderait à comprendre pourquoi des groupes minoritaires, bien plus "menacés dans leur identité" que les Bruxellois, tiennent à l'affirmer "de manière claire, ferme". En décidant de porter le foulard, par exemple...



16 juillet : Le courage des bonnes soeurs

" L’ASBL Avanti, avec laquelle Michel Lelièvre (complice de Marc Dutroux, condamné à 25 ans de priosn) avait noué les premiers contacts il y a quatre ans, s’est ravisée. Elle a envoyé un fax à la prison le 1er juillet, signifiant qu’elle renonçait à l’accueillir en raison de la pression médiatique qui pesait sur elle." (La Libre Belgique, 16 juillet) D'où il ressort 1) que les médias font parfois un sale boulot et 2) que des bonnes soeurs (qui, malgré la "pression médiatique", ont accueilli Michele Martin) peuvent avoir plus de courage qu'une entreprise de menuiserie


10 juillet :N'emmerdez pas les touristes !

Proposition de résolution à débattre à l'ONU : les peuples occupant les destinations touristiques des Occidentaux seront désormais interdits de révolution, sous peine de déplacement forcé.


3 juillet : Ce jour-là....

 

Ce jour-là, en Egypte, l'armée a destitué le président élu Morsi, sous les acclamations des foules manifestantes.

Ce jour-là, place Tahrir, des dizaines de femmes ont été agressées sexuellement, comme chaque jour tout au long des manifestations, et elles ont continué à manifester.

Ce jour-là, plusieurs pays européens ont refusé le survol de leur territoire à l'avion du président bolivien Morales, craignant qu'il ne transporte dans ses bagages le « traître » Edward Snowden, l'homme qui leur a révélé l'ampleur de l'espionnage dont ils étaient victimes de la part de l' « ami » états-unien.

Ce jour-là, dans la capitale de l'Europe, des familles roms dormant dans la rue depuis des semaines se sont vu confisquer par la police leurs maigres biens, matelas, nourriture, que des citoyen/ne/s solidaires ou simplement indigné/e/s venaient leur apporter pour les aider à survivre.

Ce jour-là, la radio-télévision de service royal n'a parlé que du roi, sa femme et le petit prince, écrasant le peuple égyptien, les traîtres et les héros, les gosses à la rue et d'autres « détails » de la vie des pauvres gens, sous la même montagne d'indifférence et d'adoration monarchique.

Sale journée pour la démocratie, sale journée pour l'information.


22 juin : Pris sur le Vif

Des titres de l'hebdo le Vif (21 et 22 juin) qui en disent long d'une idéologie implicite. Un jour, on nous annonce que "le chômeur bruxellois et wallon ne reste pas impuni", comme si le seul fait d'être au chômage était déjà un délit. Un autre on apprend que "Maggie De Block rend 90 millions au gouvernement" alors que ce sont les demandeurs d'asile qui vont payer : par moins d'accès à l'accueil, aux soins, au droit de vivre avec leurs proches.


18 juin : Didi la Couture

Mon article sur l'invitation de Dodo la Saumure à une émission "humoristique" de la RTBF ("Radio, proxo, plein le dodo") m'ayant valu quolibets et injures, je me repens et en forme de pénitence, je suggère l'invité suivant pour "On n'est pas rentré" : "Ce soir, nous recevons Didi la Couture, qui tient un atelier textile clandestin où les ouvriers - ah zut, encore en majorité des femmes, les féministes vont râler ! - bossent 14 heures par jour, sept jours sur sept... Y en a une, elle s'est tellement abîmé les yeux qu'on l'appelle la Miro... - Waf waf Didi, arrêtez, vous êtes trop drôle !"


11 juin : Eteignez la démocratie

En Grèce, la télévision publique a été éteinte par le gouvenrement et la radio réduite au silence. Prochaine étape : supprimer le Parlement ? c'est vrai, quoi, ça discutaille sans fin et ça sert à rien. Et puis le gouvernement, tant qu'on y est ? ça coûte cher et ça ne prend que des décisions débiles, et de toute façon, les décisions les plus importantes - celles qui impliquent les autres, y compris les plus débiles ou infâmes - ces décisions sont prises ailleurs.

5 juin : Délation ou acte citoyen ?

La FGTB Charleroi annonce qu'elle va rendre publics les noms de ceux/celles qui voteront pour le nouveau règlement sur la mendicité, aussi imbécile que crasse, et appellera ses affiliés à ne pas leur donner leurs voix aux prochaines élections. Et ce matin, sur la Première, j'entends cette question posée au responsable syndical Daniel Piron : "Que répondez-vous à ceux qui vous diront que c'est de la délation ?" Moralité : vous élisez vios représentants mais surtout, pas un mot de leurs votes, on est en démocratie, quoi !


31 mai : Une suggestion constructive

On peut suggérer à Elio Di Rupo de s'inspirer de son pote Magnette pour transposer au fédéral la belle initiative de la Ville de Charleroi (après tout, la majorité côté francophone est la même) : le lundi, les mendiants pourront mendier à Bruxelles (mais attention, pas plus de quatre par rue à Etterbeek), le mardi à Gand, le mercredi à Arlon, le jeudi à Hasselt, le vendredi à Tournai, le samedi à Liège et le dimanche dans les zonings commerciaux qui sont fermés.
15 mai : Macho-culture

Ouverture en grande pompe du Festival de Films d'Hommes "Ils tournent" à Cannes


12 mai : Fête des mères, faîte de nunucheries

A toutes les mamans du monde : vous êtes fortes, vous êtes belles, tout autant que les non-mères, vous êtes "une sorcière comme les autres", le plus beau "femmage" que je connaisse : http://www.youtube.com/watch?v=f6wq8UVy94s


9 mai : Altérophilie

Pensée du jour : pour devenir altérophile, entraînez-vous à muscler votre cerveau



16 avril : Festival de la conversation

Nous vivons une époque extraordinaire : aujourd'hui en France, "festival de la conversation". Histoire de rappeler que pour communiquer, il n'y a pas que les tweets et les sms.


15 avril : Patrimonial et matrimonial

Dans tout ce tamtam autour de la publication du patrimoine des ministres en France, un détail semble échapper aux innombrables commentaires : le fait que le terme "patrimonial" se réfère aux bien alors que "matrimonial" est relatif au mariage. Si on l'écoute, la langue dit beaucoup sur les rapports sociaux de sexe...


8 avril : Il faut battre la Dame de Fer tant qu'elle est encore chaude (hommage personnel à Margaret Thatcher)

Chanson pour Margaret

Elle est à toi cette chanson
Toi Margaret qui sans façon
M'a ôté quatre bouts de pain
Quand dans ma vie il faisait faim
Toi qui étais triomphante quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien favorisés
S'amusaient à me voir chômer

Ce n'était rien que du mépris
Mais il m'avait glacé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
Comme la colère des maudits

Toi Margaret quand tu mourras
Quand le diable t'emportera
Qu'il te conduise en Dame de Fer
Brûler en enfer

(avec la collaboration bien involontaire de Georges Brassens)




5 avril : Le Petit Chaperon Rouge (de honte), version Cahuzac

"Dis mère-grand, pourquoi tu as de si grandes oreilles ?
- C'est pour entendre les curieux qui fouillent dans mes affaires, mon enfant.
- Dis mère-grand, et pourquoi tu as un si long nez ?
- C'est à force de mentir, mon enfant...
- Et pourquoi tu as de si grandes dents ?
- C'est pour mieux m'intégrer aux îles CaIman, mon enfant..."


31 mars : Faites ce que je dis..


Emission Controverse du RTL, consacrée à la "place des religions aujourd'hui". Parlant de l'élection du pape, Pierre Galand, président du CA (Centre d'Action Laïque), se dit déçu que le nouveau pape n'ait pas été "une femme". Bien dit, pourrait-on penser... Mais si Pierre Galand n'a aucune influence sur le Vatican, il en a sur le CAL. Rappelez-moi le nom de la dernière présidente du CAL... ?


27 mars - MG, ou les "Mamans Gnan-gnan"

Trouvé cette perle au hasard de recherches féministes et tient à la faire partager avec vous : "2/ Féminisme : Les femmes sont les mamans qui nous ont portés et portent nos enfants. Biologiquement et sociologiquement, une femme, c'est plus qu'un homme. Mais les femmes sont gentilles : rien que 'égale', cela leur convient tout aussi bien. Pourtant, à cause du poids de culture archaïques et des religions, les femmes restent discriminées dans leurs vies sociales et économiques, partout à travers le monde. C'est la pire injustice contre laquelle le MG veut être un rempart : 1 femme = 1 homme, sans condition, sans restriction, sans précepte religieux... Le MG sera le parti de la femme".

Précisons que ce "parti de LA femme se veut à la fois de gauche (ben oui...) et strictement laïque (ben si...).



8 mars - Regard "féminin"


L'avez-vous remarqué ? Quand une tribune ne réunit que des femmes, on nous servira le "panel de femmes" qui jette un "regard féminin" sur l'actualité. Toutes les (nombreuses) fois où le plateau est unisexe mâle, vous n'entendrez jamais une présentation d'un "panel d'hommes" qui va jeter sur le monde un "regard masculin". Non : le masculin, c'est l'universel

(réflexion suscitée par Face à l'Info, RTBF radio, mardi 5 mars)


2 mars 2013 : Compétitivité : con, petit, à éviter !

Réflexion personnelle après avoir entendu Luc Coene, patron de la Banque Nationale : décidément, le terme qui m'horripile le plus, c'est "compétitivité". Outre que c'est l'un des mots les plus laids de la langue française, c'est un des projets les plus moches de la vie en société : ou on n'est pas compétitif et faut pas s'étonner d'être pauvre ; ou bien on l'est, on est content, parce qu'alors c'est les autres qu'on appauvrit. Désormais, je dirai plutôt : con, petit, à éviter !


24 février 2013 : Rions un peu

Semaine de franche rigolade en Belgique. D'abord Didier Reynders (MR) qui traite Paul Magnette (PS) de "Che Guevara du pauvre" (lui, Reynders, "l'homme qui parle à l'oreille des riches" selon l'expression de Marco Van Hees). Ensuite (dans Mise au Point, RTBF, 24 février), le "Che des pauvres" lui-même, qui se dit content de la manifestation du 21 février, pourtant largement dirigée contre la politique de son parti. Enfin, dans la même émission, Charles Michel (MR) déclarant virilement "Nous disons résolument oui à la spéculation financière !" alors que, étant donné le contexte, il voulait dire "oui" à sa taxation, mais rien que le mot "taxation" devait lui faire trop mal aux lèvres.


4 janvier 2013 : pas gay, le mariage !

Outre toutes les stupidités proférées en France sur l'ouverture du mariage aux homosexuel/le/s (menace contre l'écologie et la parité, risque de terrorisme, voire de fin de l'humanité...), il y a le terme même qui pose problème : qu'on arrête donc de parler de "mariage gay" !! D'abord ça exclut les lesbiennes (ou en tout cas les invisibilise, comme d'habitude), et ensuite il laisse croire qu'il s'agit d'un "mariage" spécial pour gays ! D'accord, "l'ouverture du mariage aux gays et lesbiennes", c'est plus long, mais les mots ont leur importance !

29 décembre : La preuve par l'Inde

Une femme violée par un groupe d"hommes dans un minibus meurt de ses blessures.Une autre qui a subi un viol collectif reçoit comme "conseil" de la police d'épouser l'un de ses agresseurs, pour que l'honneur soit sauf : elle préfère se suicider. Où l'on découvre que 90% des victimes de crimes violents sont des femmes. Ce qui démontre bien que les violences envers les femmes sont l'oeuvre du patriarcat sous ses diverses formes, et non d'une "culture" ou d'une religion particulière (ni des religions monothéistes en général)


20 décembre : Reyders et le Guépard


Ministre des Affaires étrangères belge, Didier Reynders a commis l'erreur de caresser un guépard et de serrer la main de son maître, un prince saoudien condamné pour trafic de drogue. Emotion assez hypocrite quand on pense à tous les tyrans plus ou moins sanguinaires auxquels nos diplomates serrent la main ou même déroulent le tapis rouge, avant de les larguer sans état d'âme quand les peuples les ont chassés... 


14 décembre : comparez les communes !

Donc, en Belgique, les communes pourront bientôt infliger des "amendes adminsitratives" aux jeunes dès 14 ans.Chaque commune pourra décider des tarifs, des 'incivilités" visées... Qu'on se le dise : c'est comme pour les prix de l'énergie, il faudra désormais comparer avant de choisir le lieu où l'on va (au choix) : se soûler, casser un pare-brise, harceler une femme, insulter un/e homo... A quand un dossier complet de Test-Achats sur le sujet ?



7 décembre : la "péril blanc" a déçu, mais le "péril vert" ne déçoit jamais !

Malgré les promesses, le chaos n'a pas eu lieu sur les routes belges. La voie est donc ouverte à une autre menace : le niveau d'alerte terroriste monté d'un cran à cause d'un film anti-islam... dont personne n'aurait entendu parler sans la pub des médias. Une mention particulière à la Libre Belgique, qui donne à voir le trailer de ce film, des fois que les "aspirants terroristes" ne sauraient pas où cliquer pour trouver de quoi s'indigner. En tout cas ce qui a augmenté d'un coup, c'est le niveau d'alerte à l'islamophobie : sans avoir bougé un orteil, les musulmans sont déjà désignés comme une menace !


7 décembre : Journée Internationale de la Neige

...ce qui va nous changer de toutes ces Fêtes des Pauvres, des Handicapés, des Esclaves, qui nous ont sapé le moral ces dernières semaines. Sans même parler de lundi prochain et sa Journée des Droits de l'Homme où on nous servira encore des prisons surpeuplées, des journalistes tués et des contribuables persécutés. Vive la neige donc !


28 novembre : "On va se faire bouffer" !

Anecdote. Arrêt de bus, gare de Namur. Une dame s'approche : "vous savez que 32% des membres du gouvernement wallon sont d'origine étrangère ? - Ah bon ? Et... ? - Eh bien ! On va se faire bouffer, c'est moi qui le vous le dis ! Comme à Bruxelles ! - Vous savez, je vis depuis longtemps à Bruxelles, et je ne me suis pas fait bouffer... - Ah...?" Je vois qu'elle a une lueur de doute, mais la balaie aussitôt : "On va se faire bouffer, c'est moi qui vous le dis !" Le bus arrive, elle s'assied loin de moi et je me dis, la regardant, qu'en effet elle risque de se faire bouffer, mais que ce sera par la peur.

 


22 novembre : Chapeau l'artiste !

Ken Loach refuse un prix au Festival de Turin pour protester contre le licenciement du personnel de nettoyage qui réclamait une augmentation de salaire. Une cohérence rare, bravo et merci à Ken Loach


19 novembre, Journée internationale de l'Homme


... si, si, ça existe, et on espère qu'enfin, justice sera rendue à ce minoritaire dont les préoccupations sont ignorées par les politiques comme par les médias. Ce jour-là donc, on aura enfin un homme, un vrai, comme invité dans les émissions radio du matin ; la soirée télévisée sera consacrée au foot sur toutes les chaînes. Des pages spéciales s'alarmeront des discriminations dont il fait l'objet. Le gouvernement proposera des mesures de protection de cette espèce menacée.

Devraient suivre bientôt : la Journée Internationale du Valide Bien Entendant (ben oui, y en a que pour les handicapés !), la semaine de solidarité avec l'Occident et la Hétéro Pride.


26 octobre : Une couverture en laine, c'est bien...


...une couverture sociale, c'est mieux : lancement de la campagne des Equipes Populaires ce matin, sous la pluie et dans le froid. L'hiver approche : avec les nouvelles mesures gouvernementales qui entrent en vigueur en novembre - dont la dégressivité des allocations de chômage - la RTBF pourra bientôt reprtendre son feuilleton à succès : "Opération Hiver : Saison 2"


21 septembre : Sauvons les rats !


Qu'il est cruel d'expérimenter les OGM sur de pauvres rats, qui n'y sont pour rien ! Essayons-les plutôt sur les dirigeants de Monsanto - et les lobbyistes qui bossent pour eux - puisque de toute façon, ils sont convaincus de leur absence de nocivité.



 

19 septembre : Vous remettrez bien un peu d'huile sur le feu... ?

Il ne faut pas confondre "critique" ni même "caricature" et "jet d'huile sur le feu", genre Geert Wilders, Charlie-Hebdo ou encore un film obscur qui n'aurait jamais dû sortir de l'ombre, sans les (sur)réactions des insultés. La majorité d'entre eux veulent réagir dans le calme, mais ce n'est pas vers eux que vont les caméras.

Je me dis quand même que si les femmes avaient dû réagir par la violence à toutes les insultes à leur égard dans l'espace public, les média,s le cinéma, la littérature... en s'en prenant aux intérêts des insulteurs, sans distinction - la classe des hommes donc - le monde serait depuis longtemps à feu et à sang. Mais aussi, sans doute, qu'il y aurait moins d'insulteurs...

 


 

15 septembre : Les couilles de Fadila

Bon, d'accord, le titre est de la Libre Belgique, qui n'avait que l'embarras du choix pour choisir un extrait plus intelligent de cette interview de Fadila Laanan : http://www.lalibre.be/culture/global/article/760841/fadila-laanan-un-ministre-doit-avoir-des-couilles.html

Mais quand même : une ministre qui a dans ses compétences à la fois la culture et l'égalité des chances devrait savoir que les mots sont importants, que le langage contribue à structurer notre pensée et que cette métaphore couillue renvoie, une fois de plus, le courage du côté du masculin.

 

10 septembre : M. Vuitton va demander la nationalité belge

J'ai toujours pensé que les plus riches devraient suivre un parcours d'intégration car au-delà d'un certain plafond de revenus, ils sont totalement déconnectés des réalités sociales. Exemple de cours : comment vivre avec moins de 1000 euros (par mois, pas par seconde), que coûte un pain français (baguette naturalisée belge), comment se déplacer sans chauffeur (et même sans voiture)... Prête à ouvrir ma première agence à Uccle

7 septembre : Enterrement de Françoise Collin

Elle avait choisi une cérémonie religieuse, à la surprise de certaines de ses amies féministes. Est-ce lui manquer de respect que d'avoir imaginé, durant le discours du prêtre, Françoise se tortiller dans son cercueil, un sourire ironique aux lèvres, féminiser les noms du Père, du Fils et du Saint-Esprit et même fulminer quand la seule place accordée aux femmes était celle de "maman" ? On avait envie de lui dire, Françoise, vous méritiez mieux, et elle, avec cette attention chaleureuse à l'opinion des autres, aurait répondu : "Ah ? Vous pensez ?"

 

15 août : Dans la famille Vingt-Trois, plutôt Jean que André !

En ce jour dédié à Marie, le cardinal André Vingt-Trois invite les paroisses de France à dire une prière contre le mariage homosexuel. Bah, Marie en fera ce qu'elle veut, elle a sans doute d'autres soucis. Mais en matière d'Eglise, je préfère le couvent des Clarisses aux églises de France. Et dans la famille Vingt-Trois, je préfère Jean à André. (Et d'abord personne ne revendique de "mariage homosexuel", mais le mariage tout court, ouvert à tou/te/s ! Tout comme, personnellement, je suis contre le mariage tout court, pour qui que ce soit !)

14 août : Cherchez l'erreur

Une femme ivre arrêtée à Molenbeek mord un policier à l'épaule,  et cela fait un entrefilet dans la presse. Le 31 mai, une femme en niqab contrôlée en rue se rebiffe et blesse une policière de la même commune, cela fait la Une des journaux. Il est vrai que les ivrognes ne font pas preuve de la même solidarité que d'autres catégories de la population, mais cela n'explique pas tout...

5 août : Mort de Michel Daerden

D'accord, c'est pas bien de dire du mal d'un mort, et en plus, s'il s'agit d'une critique politique, c'est un peu tard. Mais si "tout le monde aime Papa" vous exaspère, voici un délicieux antidote : une chanson de Françoise Mallet-Joris et Marie-Paule Belle

http://www.youtube.com/watch?v=gTDzH1C3Iq8&;feature=share

 

25 juillet : Demain, ouverture des Jeux Olympiques de Londres

... et il paraît que certains conducteurs de train ou de métro refuseraient de travailler gratuitement pour la noble cause des JO !  Fusillons-les sans autre forme de procès, comme les déserteurs pendant la guerre (est-ce que vous croyez que M. Mittal se fait payer pour porter la flamme olympique ? Franchement !)

 

16 juillet : Nous irons donc mendier (action citoyenne)

Action citoyenne du 16 juillet 2012 contre la décision de la commune d'Etterbeek (Belgique) de limiter le nombre de mendiants à 4 par rue.

http://www.youtube.com/watch?v=HOF-wMhyVfI&;feature=youtu.be


8 juin, "Ne me kit (d'intégration) pas"

Intégration : ça va être le mot des mois à venir, sinon de l'année. Donc, moi qui ai aussi dû m'intégrer, je vous offre mon propre "kit d'intégration" dans mon nouvel article : "L'intégration pour les Nuls : les Belges de souche parlent aux Belges de souk". (voir "mes articles")

20 mai, Mecs au Point (expression piquée à une amie féministe)

Une fois de plus, Mise au Point, émission de débats politiques de la RTBF, chaîne publique, va discuter entre mâles, sur le sujet du chômage. Dont la réforme va toucher particulièrement les femmes, mais ça, pas besoin de femmes pour en parler. Une seule invitée, du parti libéral, qui soutient ces réfomes. Mais cette fois, on va sortir la grosse artillerie, qu'on se le dise !

13 mai, Fête des Mères (Belgique)

Mesdames et messieurs du gouvernement, si vous voulez faire un cadeau aux mamans, retirez donc ces mesures qui vont les pénaliser encore plus que les papas : allocations de chômage rabotées jusqu'à 40% pour les cohabitantes, crédit temps moins pris en compte pour le calcul de la pension, stage d'insertion pour les jeunes rallongé... Sinon, vos colliers de nouilles, vous pouvez vous les mettre autour du cou !

On peut se rappeler aussi que l'officilalisation de la fête des mères a de forts relents fascisants...

 

1er Mai, journée de lutte !

Ce n'est ni un simple jour de congé, ni la "fête du muguet", ni une "célébration du travail" à la sauce libérale : le 1er mai est la "Journée internationale des travailleur/se/s", une journée de lutte donc ! Bon de se le rappeler...

 

Où trouver des traces du "patriarcat" ?

Justement, je me posais la question. Heureusement, Edouard Delruelle était là pour nous éclairer : le "patriarcat" (entre guillemets, on n'est jamais tyrop prudent avec les gros mots), on le trouve pas seulement en islam (ça, c'est bien vrai) mais aussi... dans des communautés hindoues d'Angleterre. C'est sûr qu'il a dû bien chercher. Cela se passait à Mise au Point ce midi, à la RTBF, et personne n'a réagi...

 

Après Questions à la Une, Mise au Point...

mérite une énorme claque : après l'émission de mercredi qui instrumentalisait déjà l'égalité hommes-femmes, oser organisert un" débat" avec une femme sur dix invités, et pas une seule musulmane !! Voir http://www.irenekaufer.be/index.php?option=com_content&;view=category&layout=blog&id=10&Itemid=14

 

Faut-il avoir peur de l'égalité femmes-hommes...

... quand elle est instrumentalisée pour se distinguer des "autres", alors que chez nous, n'est-ce pas, c'est non seulement une valeur, mais aussi une réalité ? Voir dans l'onglet "article" : "L'égalité mérite mieux" !

Malbouffe et mal(e)-communication

Quand la Fédération Wallonie-Bruxelles s'en prend aux gros qui ne seront jamais Bill Gates, considère les femmes comme un objet de consommation et oublie, au passage, qu'en s'adressant aux garçons, elle ne s'adresse pas à tous les jeunes : le ver est dans la pomme ! Voir rubrique Des claques

 

Le travail (de réflexion) doit reprendre au Soir ! ...

comme on "reprend" un boulot mal ficelé ou un vêtement troué. Certain/e/s journalistes devraient parfois accepter de la boucler, et je ne parle pas seulement de la dernière édition de leur journal. Voir rubrique "Claques"

Le silence des "pros"

Mais où sont passés les pros de l'insécurité à consonance exotique, les Ducarme, les Destexhe, les Demelenne ? L'agression qui a causé la mort du superviseur de la STIB s'est déroulée à Molenbeek, et même pas un mot contre Moureaux... ? Est-ce parce que l'agresseur, avec un "Van" dans son nom, n'a rien d'un "Norvégien" et ne peut être soupçonné d'avoir des problèmes d'intégration ? Ou sont-ils simplement en vacances ? (Voir aussi, sur le même sujet, dans mes articles, "De la STIB, du foot et de la masculinité")

 

 

Une claque à Villo..

qui choisit pour sa pub une "icône" condamnée pour propos racistes et homophobes.... voir dans la rubrique Claques

 

Maggie change de nom (fiction)

Condamnée (moralement sinon légalement) pour non assistance à gréviste de la faim en danger (de mort ou de séquelles graves), Maggie De Block est obligée de changer de nom pour pouvoir rester dans sa fonction. Elle s'appelle désormais Maggie Van Belang*

* mes ami/e/s belges comprendront....

Bravo à Fatiha Saïdi...

... pour être intervenue, sans soupeser les conséquences, pour empêcher (avec d'autrs passagers) une expulsion. Pour cette raison, elle est vilipendée par les expulseurs de tout poil et reçoit des insultes racistes. Soutenons-la !

 

Une claque pour la RTBF...

...pour son traitement de l'accident de car en Suisse. Certain/e/s trouvent indécent de s'indigner contre les médias quand le drame a cette dimension : ce qui est indécent, c'est de traquer l'émotion à tout prix, de balancer le micro sous le nez de personnes bouleversées qui ne veulent pas parler, 'étalier les larmes. Voir aussi rubrique "des claques"

 

Des clous et des roses

En ce 8 mars, le CDH a eu la bonne idée de distribuer des clous aux femmes et des kits de couture aux hommes. Bien que mon efficacité soit limitée dans l'utilisation des uns comme de l'autre, l'idée anti-stéréotype me plaît. Plus que celle des FPS de distribuer aux femmes des roses. Des roses !!!

 

Amis wallons, encore un effort...

... pour une Wallonie 100% masculine. Elue co-présidente d'Ecolo, Emily Hoyos est remplacée par Patrick Dupriez. Y avait pas de femme compétente (et courageuse) chez Ecolo, si soucieux de parité (en principe) ? Quant au gouvernement wallon, il compte une femme sur huit ministres. Quoi, une femme, mais que fait-elle là ? Allons, en ce huit mars, un peu de courage : remplacez Eliane Tillieux (PS) et on n'en parle plus ! Des idées ? Michel Dardenne, il s'ennuie pas un peu en ce moment ?

Libre entreprise

Il y a 25 ans, le ferry Herald of Free Enterprise coulait au large de Zeebruge. Depuis, les Héraults de la Libre Entreprise n'en finissent plus avec les naufrages, et les victimes se comptent par millions...

 

 

Bienvenue!

 

Bienvenue dans l'antre d'Irène Kaufer !

(envie d'être prévenu/e de chaque nouvel article ? Envoyez-moi votre adresse mail et je vous rajoute à la liste !)


Des articles, des nouvelles, des chansons... vous trouverez tout cela sur ce site. La dernière publication propose quelques pistes pour en finir avec ces tribunes unisexe, qui débattent de l'avenir du monde en oubliant la moitié du ciel...

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

------- 

Quelques mots de présentation :

A force de traîner mon balai dans tous les coins, là où les mots grincent, là où ils font rire, là où ils se font papier journal ou musique, j'ai eu envie de me poser quelque part, de rassembler tous mes petits et voilà !

Sur un même site vous retrouverez les textes de mon blog, des articles pour Axelle, Politique ou autres, des textes de chansons, des nouvelles, et même la possibilité de me contacter en direct pour me dire tout le bien que vous pensez de moi ! (le mal aussi mais c'est plus cher).

Vous trouverez aussi mes « clics » et mes « claques » : des liens vers d'autres sites et d'autres articles intéressants ou mes coups de gueule.

Un agenda vous signalera mon actualité, les débats que j'anime, ceux auxquels je participe ou tout simplement les activités que j'ai envie de partager.

Enfin, des réflexions rapides bouillonneront dans le chaudron express dont j'alimenterai le feu le plus souvent possible.

Bonne lecture à toutes et à tous... et à bientôt, ici ou en vrai !

 

Ce site vous plaît ? Celle qui l'a réalisé peut vous proposer ses services, pour un prix plus que raisonnable, que vous soyez un/e particulier/e, une association, une entreprise... Contactez-moi pour plus d'informations !